Luminothérapie: Bienfaits et vertus contre la dépression saisonnière

Par Sélection.ca
La luminothérapie est un moyen naturel et efficace pour réduire les « blues » et la baisse d'énergie survenant en automne et en hiver. Cette approche a été scientifiquement reconnue pour diminuer la dépression saisonnière et augmenter votre vitalité. Découvrez les bienfaits et les risques sur la santé de la luminothérapie.
Luminothérapie: ses bienfaits sur votre niveau d’énergie

La luminothérapie consiste à exposer les patients à une lumière blanche artificielle pour pallier le manque d’exposition à la lumière naturelle et les affections qui en découlent, en particulier la dépression saisonnière et les troubles du sommeil (dus au syndrome du décalage horaire, par exemple) liés au dérèglement de l’horloge biologique interne.

Les vertus de la luminothérapie

  • La lumière pénètre par les yeux jusqu’à une région du cerveau appelée hypothalamus ; cette dernière est chargée de contrôler les rythmes du corps dépendant de l’alternance jour-nuit (température, rythme cardiaque, activité motrice, vigilance, humeur, activités cognitives, etc.). La lumière vive active la production de sérotonine, l’hormone de l’énergie, et empêche notre cerveau de fabriquer un excès de mélatonine, l’hormone du sommeil.
  • Lorsqu’il y a absence, baisse ou décalage de lumière naturelle, les rythmes biologiques se dérèglent. L’exposition à une source de lumière artificielle déclenche alors la production des hormones adéquates au bon moment et aide ainsi l’organisme à reprendre un bon rythme.
  • La lumière utilisée en luminothérapie est une lumière blanche de forte intensité, sans UV ni infrarouge. Elle n’a rien à voir avec la lumière jaune des ampoules d’éclairage classique, ni avec celle des lampes à bronzer.
  • On parle indistinctement de luminothérapie ou de photothérapie. Toutefois, le mot photothérapie désigne aussi une thérapie à base d’ultraviolets (UV) A ou B utilisée en dermatologie pour traiter le psoriasis et le prurit.

Ce que propose la luminothérapie :

  • Si vous souffrez, comme un homme sur dix et une femme sur cinq, de trouble affectif saisonnier ou TAS, elle vous sera d’une aide précieuse.
  • Elle est également intéressante en cas de troubles du sommeil liés à une perturbation des cycles jour-nuit, d’état dépressif léger ou encore de fatigue chronique et de stress.
  • Vous pouvez aussi y avoir recours si vous êtes victime du syndrome du décalage horaire, si vous travaillez de nuit ou dans un espace clos (galerie commerciale, entrepôt, bureau aveugle).

Retrouvez la suite de cet article sur Sélection.ca

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés